1_02.gif abeille.gif
Clarisma Tour
La Mangrove
Excursions
Galerie Photos
Visite de la Mangrove en journée croisière
Le terme Mangrove désigne le groupement de végétaux principalement ligneux, qui se développent dans la zone des côtes basses noyées du littoral des régions tropicales. C’est aussi une sorte d’interface entre le milieu terrestre et le milieu marin.
Elle Constitue une forêt tropicale amphibie ; et possède une faune particulière, 2 zonages se succèdent depuis le littoral. Vers l’intérieur : la mangrove maritime, la mangrove arbustive.
La mangrove occupe une superficie de 7000 ha environs en Guadeloupe
Sa partie littorale forme un bourrelet côtier essentiellement colonisé par les palétuviers rouges « Rhizophora mangle » distinctifs par leurs racines échasses ou aériennes, capable de se développer dans le milieu marin.
Ucides cordatus
La mangrove est le lieu de prédilection des crabes à barbes ou Babette (Ucides Cordatus) on y retrouve d’autres espèces vivant sur les racines des palétuviers rouges (Aratus pissonii, groniopsis cuarentata). La partie immergée des racines aériennes constitue un support pour de nombreuses espèces fixées des huîtres de palétuviers (Crassostrea rhizophorae).
La mangrove est une forêt pauvre en espèces végétales. Présentée en deux zonages: Une partie littorale ou maritime constituée de palétuviers rouges ou (Rhizophora mangle), c’est une adaptation au milieu par leur racines échasses ou aérienne. Une partie arbustive, associée aux autres espèces (Avicenia germinance, Avicenia schaueriana,
C’est une plante à germination rapide, vivipare ; C’est à dire que leur graine germe sur la plante parent avant de tomber. Après la fleur, une fois que la graine a germée. La plantule se développe dans le fruit en se servant comme support, ce dernier système se nomme un propagule, qui peut produire sa propre nourriture par l’intermédiaire de la photosynthèse. Quand le propagule est mûr, il se jette dans l’eau ou il se fiche dans le sol.
Le palétuvier Rouge
Ces deux espèces de palétuviers noirs sont plus fréquents dans les îlets du grand cul de sac marin. Ils vont succéder aux palétuviers rouges, tolèrent très bien le taux de sel élevé de la mangrove car ils ne le filtrent pas. Le sol de la mangrove, étant un milieu totalement anaérobie, la respiration de ces palétuviers est donc assurée grâce à des organes complexes développés dans les racines (Pneumatophores), petits tubes « vue image supérieure gauche » dont la hauteur dépasse légèrement le niveau de l’inondation de la zone. Les palétuviers noirs ne filtrent pas le sel, après absorption de l’eau salé les feuilles vont sécréter le sel par l’intermédiaire des glandes à sels à la base des feuilles, et elles seront recouvertes de cristaux blancs de sel. Floraison et fructification entre Juin et Août.
Palétuvier Noir
Palétuvier Blanc.
Cette espèce dont le nom vernaculaire est ; palétuvier gris est retrouvé dans la mangrove sur un sol sableux ou sablonneux parfois rocailleux. On le reconnaît par rapport aux petites graines qui ressemblent aux pommes de pins qu’elle présente toute l’année. Ses feuilles sont très nervurées. Supporte très bien le sel et peut vivre sur un sol sableux inondé Sa reproduction se fait par ses graines. Floraison et fructification toute l’année.
Palétuvier Gris
Réservations
Hébergement